Où en est la compétitivité-coût de la France ?

Où en est la compétitivité-coût de la France ?

La compétitivité-coût est vraiment déplorable en France actuellement. Il s’agit au fait de jauger les coûts en heures des salaires que reçoivent les employés dans tous les secteurs dans le marché du travail. En Europe, la compétitivité-coût faiblit de plus en plus.

competitivite.jpg

Ce phénomène inquiétant risque d’emmener les Français à la privation des assistances au niveau social ainsi que des rémunérations. En particulier dans les entreprises privées, la baisse de la compétitivité-coût est remarquable. Néanmoins il ne faut pas écarter le fait que le taux de chômage est aussi un facteur qui fait baisser la compétitivité-coût de la France.

L’évolution du coût du travail

Malheureusement, le rapport sur l’évolution de coût du  travail laisse vraiment à désirer. En retraçant ce processus, l’ICT a constaté un fort ralentissement  de cette évolution, tout en tenant compte des fiches de paie, des taxes et des cotisations que les salariés doivent verser en temps et en heure. Tout cela fait partie de l’engrenage qui fait que la progression de la compétitivité-coût diminue remarquablement. Néanmoins, les salaires de certains augmentent sûrement mais lentement juste de 0,1%. Dans les industries, les honoraires augmentent quant à eux d’un peu plus c’est-à dire de 0,3% mais dans les secteurs manufacturier, ils sont en pleine stagnation.

Les enjeux de la compétitivité-coût

La compétitivité-coût est bien trop insuffisante actuellement. Et les enjeux sont également lourds à porter. Pour augmenter la compétitivité-coût de la France, il serait judicieux de rechercher et de discerner quelles sont exactement les lacunes dans le système économique.

honoraires.jpg

Il faudrait notamment augmenter également les honoraires des salariés, et innover les créations, les produits conçus par les employés en industrie manufacturière. Créer davantage d’emplois serait aussi un enjeu sur lequel traverser. Tout cela est dans le but de renforcer l’économie et augmenter la compétitivité.